Gouvernement Science

Mettre en place des règles plus sévères pour éliminer les gras trans et réduire l’apport de sel dans les aliments transformés.

Plate-forme libérale Page 23 October 5, 2015
Réalisée
Sep 2018

Les gras trans désormais totalement bannis au Canada

Radio-Canada September 17, 2018

Le bannissement des gras trans artificiels au Canada intervient presque 15 ans après qu'une majorité de députés eut voté en faveur de cette proposition à la Chambre des communes.

Ces huiles sont utilisées dans la fabrication de pâtisseries, d'autres produits de boulangerie et de certains produits emballés afin de prolonger leur durée de conservation. Toutefois, ils augmentent les taux de lipoprotéines de basse densité (LDL), souvent nommées «mauvais» cholestérol, dans le sang, tout en abaissant les taux de lipoprotéines de haute densité (HDL), ou de «bon» cholestérol.

[...] même après l'interdiction, les acides gras trans artificiels ne disparaîtront pas complètement dans l'immédiat: ils seront toujours présents dans les aliments qui se trouvent déjà sur les rayons des magasins partout au pays [pour une période maximale de deux ans].

Sep 2017

Les gras trans seront interdits au Canada

Le Journal de Montréal September 15, 2017

Il n'y aura plus de gras trans dans l'alimentation des Canadiens dans un an, a annoncé la ministre de la Santé Ginette Petitpas Taylor vendredi.

Le gouvernement fédéral interdira ainsi les huiles partiellement hydrogénées (HPH), la principale source industrielle de ce gras dans les aliments au pays, à partir du 15 septembre 2018.

«Les gras trans font augmenter le « mauvais » cholestérol (lipoprotéines de faible densité) et baisser le « bon » cholestérol (lipoprotéines de haute densité) dans le sang», précise la ministre dans un communiqué.